La surélévation d’immeuble par Mégacombles

GAGNEZ DES M2 SANS DÉMÉNAGER

Regroupés en syndicat des copropriétaires pour un immeuble en copropriété, vous avez des idées de surélévation ? Votre objectif est d’augmenter votre coefficient d’occupation en profitant des nouvelles dispositions de la loi Alur ?

Cette dernière a modifié la loi du 10 juillet 1965 qui restreignait le droit de surélever en copropriété. Elle a pour effet de favoriser la densification urbaine, notamment, en supprimant le respect du coefficient d’occupation des sols.

Les projets de surélévation répondent à la problématique de trouver des m2 supplémentaires pour créer de la surface habitable. En particulier dans les villes où les terrains constructibles et disponibles n’existent quasiment plus.

Mais avant d’aller plus loin, il faut se mettre d’accord sur les termes. Cette technique d’extension consiste à élever la hauteur du faîtage d’un bâtiment.

surelevation immeuble 4

L’expertise Mégacombles

De nombreux exemples de réalisations de surélévations

 

Megacombles compte à son actif de belles et nombreuses réalisations de surélévations en copropriété. Ce genre d’opération pour un immeuble est complexe, et requiert l’expertise d’un professionnel qui a toute l’envergure nécessaire. Que ce soit pour la maîtrise technique et administrative de son process, que sur le pilotage managérial de ses équipes. Lorsqu’il est impossible de modifier l’emprise au sol du building, les surélévations sont les seules solutions existantes pour créer des surfaces habitables supplémentaires. C’est aussi un moyen inespéré d’obtenir des fonds pour rénover totalement un immeuble. Une fois que la décision a été prise et votée en assemblée générale, la question du choix de l’opérateur technique est sur la table. Elle ne doit pas être bâclée.

Le métier de la surélévation immeuble

Trouver le bon prestataire

prestataire surelevation immeuble

Depuis les années 90, la surélévation est devenue secteur à part entière de la construction, que certains professionnels ont investi. Avec les récentes évolutions législatives – notamment de la loi susmentionnée – tout rédacteur de plan local d’urbanisme a intégré des dispositions qui facilitent les opérations en copropriété. Les technologies disponibles sur le marché sont de plusieurs types, mais la technologie basée sur les structures métalliques Megacombles est la seule qui soit fiable, durable, rapide et sécurisée. Cependant, comme le marché est vaste et les projets souvent de faible envergure, (quelques centaines de mètres carrés par opération), les grands opérateurs du bâtiment ne se sont pas emparés du sujet. Ce sont les PME qui, actuellement, proposent les meilleures solutions du marché, parce qu’elles maîtrisent l’ensemble de leur process.

 

Ainsi, la réalisation des travaux de surélévations d’immeuble en copropriété ne doit pas être confiée à n’importe quel prestataire. Grande opération parmi les petits chantiers du secteur de la construction du point de vue de la taille, elle implique toutefois une maîtrise fine d’un éventail assez large de savoirs faire. Rares sont les acteurs du secteur qui pourront fournir une prestation de qualité, à la hauteur du défi technique à relever. Depuis la phase d’étude des besoins et de la faisabilité, jusqu’à la livraison proprement dite. En passant par les étapes de sondage des sols et des fondations (leur confortation est effectuée si besoin), de l’étude des lieux et des mesures, de la fabrication, et de l’installation proprement dite. L’intégrité architecturale du logement doit être garantie, et la vie des occupants ne peut pas être perturbée.

Immobilier : Les points forts de la surélévation

De vrais atouts pour une copropriété

Surelevation immeuble copropriete

Les surélévations sont les projets tendances depuis 2019, choisi par de plus en plus de syndicats de copropriétaires. Quelles sont les raisons qui peuvent vous pousser à choisir ce type de projets surélévation paris ? Premièrement, d’obtenir un gain financier substantiel. En effet, la cela permet au syndicat des propriétaires d’effectuer un effet de levier sur leur droit à construire s’ils le cèdent. Sur des zones très denses comme Paris, où le prix du mètre carré dans l’ancien est en moyenne à 10 000 euros, le droit à construire, lui, est valorisé dans une fourchette financière de 1 000 à 2 000 €. Le coût d’une telle opération effectuée par un syndic lui-même se situe dans la fourchette de 1800 € à 4000 € (jusqu’à 6 000 € pour Paris). Créer un, deux, ou trois étages supplémentaires de 200 mètres carrés chacun peut alors générer des profits intéressants pour les copropriétaires.

 

Deuxièmement, profiter d’un avantage fiscal (dans le cas de la vente du droit à construire), la surélévation fait l’objet d’une quasi niche-fiscale. Un syndicat de propriétaires est exonéré d’impôts (taxe sur la plus-value) quand il cède son droit à construire à un tiers (promoteur par exemple). Et, au niveau individuel, les copropriétaires ne sont pas imposés quand ils intègrent leur part de cette vente dans leur déclaration individuelle. Troisièmement, valoriser de manière globale et durable l’ensemble du bâtiment. Par exemple, le syndicat, s’il choisit plutôt de rester maître d’ouvrage, peut décider, à l’occasion de ces travaux, de procéder à des rénovations (cage d’escalier, façade, électricité). De plus, ce procédé apporte une isolation thermique supplémentaire à l’ensemble des immeubles, propice à réduire les charges de chauffage. Quatrièmement, enfin, répartir les charges sur plus d’occupants.

surelevation immeuble 5

surelevation-immeuble-5

surelevation immeuble 3

surelevation-immeuble-3

surelevation immeuble 2

surelevation-immeuble-2

surélévation copropriété par megacombles

surelevation-immeuble-4 (1)

Menu